JFR 2011 - 4115 - Insuffisance rénale aiguë 1e partie

Mis à jour le 17/04/2012 par SFR
Insuffisance rénale aiguë et imagerie
JM CORRÉAS
Objectifs
Messages à retenir
L'insuffisance rénale aiguë est une urgence en imagerie. L'imagerie permet de sélectionner les causes curables en urgence : obstruction des voies urinaires, causes vasculaires. Les nouvelles techniques : l'échographie et ses nouvelles applications sont incontournables dans les tests diagnostiques et le guidage de la ponction biopsie.
Résumé
Le diagnostic d'insuffisance rénale aiguë est évoqué devant une diminution de débit urinaire ou à la découverte d'une élévation de la créatinine sanguine. Il convient d'établir un diagnostic étiologique et morphologique permettant de mettre en oeuvre un traitement adapté pour normaliser la fonction rénale et éviter les complications. L'échographie fait partie des tests diagnostiques à réaliser en urgence pour diagnostiquer ou éliminer une obstruction et analyser la taille des reins. L'échodoppler et l'angioIRM rechercheront une cause vasculaire. Le scanner sans injection analysera la cause de l'obstruction. Ces examens orientent le traitement. Les principales causes parenchymateuse : tubulaires, la glomérulonéphrite aiguë, la néphropathie interstitielle aiguë, les causes vasculaires seront abordées en précisant l'intérêt de l'imagerie actuelle. L'échographie guidera la ponction biopsie rénale pouvant être nécessaire à l'évaluation anatomopathologique de la cause.