JFR 2011 - 3347 - Pathologie rachidienne et médullaire 3e partie

Mis à jour le 19/12/2012 par SFR
Imagerie du rachis
M RUNGE
Objectifs
Connaître les protocoles d'exploration du rachis toute technique confondue avec leurs limites et leurs complémentarités. Savoir reconnaître les variantes anatomiques pouvant simuler une altération pathologique. Connaître les aspects atypiques de certaines pathologies.
Messages à retenir
La plupart des variations anatomiques sont retrouvées sur des bilans radiographiques standard. L'imagerie en coupes se caractérise par la grande fréquence d'images pièges d'ordre technique d'où l'intérêt de maitriser les protocoles utilisés. Les images pièges en IRM correspondent très souvent à des modifications de signal difficiles à appréhender et reconnues au scanner. Connaître l'aspect des variations les plus communément rencontrées. Savoir recourir à la complémentarité des techniques avec une place importante accordée à l'exploration scanographique.
Résumé
Les pièges en imagerie du rachis sont nombreux et sont de nature très diversifiée : technique inadaptée, artéfacts aussi bien en imagerie de projection qu'en imagerie en coupes, présence de variantes anatomiques (modification morphologique de la pièce vertébrale, modification de la structure vertébrale, anomalie médullaire), sémiologie atypique ou peu spécifique, pathologies rares difficiles à identifier.