JFR 2012 - 3143 - Nerfs crâniens de III à VI : tout un programme 1e partie

Mis à jour le 03/12/2013 par SFR
Tout savoir ou presque sur le trijumeau
Orateur : Leclercq Delphine
Objectifs
Connaître la clinique et la physiopathologie des deux types de névralgie du trijumeau.
Connaître l'anatomie normale du trijumeau.
Connaître les principales lésions responsables de névralgie du trijumeau.
Savoir protocoler un examen IRM pour névralgie du trijumeau.
Connaître les principales options thérapeutiques.
Messages à retenir
Le conflit vasculo-nerveux est la principale cause de névralgie essentielle.
Le conflit vasculo-nerveux est mis en évidence avec une séquence T2 volumique.
2 conditions sont nécessaires pour décrire un conflit vasculo-nerveux : localisé sur la zone de transition (REZ = Root Entry Zone, à 2-6 mm de l’émergence du tronc cérébral) et perpendiculaire.
En l'absence de conflit vasculo-nerveux ou en cas de névralgie secondaire, toutes les voies du trijumeau doivent être explorées : de la moelle cervicale au massif facial.
Résumé
2 entités cliniques différentes : névralgie essentielle ou secondaire sont associées à des pathologies différentes. Les voies du V comprennent la moelle cervicale, le tronc cérébral, le tronc du nerf et les 3 branches périphériques : V1, V2 et V3. Les lésions responsables de névralgie sont tumorales, vasculaires, inflammatoires, malformatives ou post-traumatiques. Le conflit vasculo-nerveux est la principale cause de névralgie essentielle. Le protocole d’examen doit explorer l’ensemble des voies du V. Un conflit vasculo-nerveux est recherché avec un T2 volumique infra-millimétrique. En l’absence de conflit vasculo-nerveux, des coupes fines et une injection de gadolinium sont recommandées.