JFR 2012 - 3306 - La neuroradiologie en questions 1e partie

Mis à jour le 05/02/2014 par SFR
La région sellaire en questions
Orateur : Bonneville Fabrice
Objectifs

Messages à retenir
Toute lésion intrasellaire n'est pas un adénome.
L'adénome apparaît en général en hyposignal T1, hypersignal T2 et se rehausse moins que l'hypophyse saine adjacente après injection de gadolinium.
Les kystes de la poche de Rathke sont très fréquents : ils sont hyperintenses en T1 et hypo-intenses en T2 lorsqu'ils sont de contenu mucoïde et ne prennent pas du tout le contraste.
De petits anévrysmes peuvent se projeter dans l'hypophyse. Ils sont volontiers arrondis, très bien limités et en vide de signal sur toutes les séquences.
Parfois, les méningiomes suprasellaires peuvent se révéler par une hyperprolactinémie de déconnexion, par compression de la tige pituitaire.

Résumé
Question: Est-ce un adénome ? A quoi correspond cette lésion en hypersignal T1 ? A quoi correspond cette lésion en hyposignal T2 ? Les adénomes hypophysaires sont les tumeurs les plus fréquentes de la région sellaire. Ils apparaissent dans la très grande majorité des cas sous forme d'une lésion bien limitée, en hyposignal T1, hypersignal T2, se rehaussant moins que l'hypophyse saine adjacente après injection de gadolinium. Une fois le diagnostic établi, il faut préciser l'extension de la lésion, notamment vers le chiasma optique en haut ou le sinus caverneux latéralement. Les principaux diagnostics différentiels se posent avec un kyste de la poche de Rathke en cas de microadénome et avec un méningiome en cas de volumineuse lésion à composante supra- ou latérosellaire. L'analyse du signal, de la topographie et du comportement après gadolinium permettent de les différencier. Ainsi, un kyste de la poche se présente, lorsqu'il est de contenu mucoïde, en hypersignal T1, hyposignal T2, ne se rehausse après gadolinium et se situe exactement sur la ligne médiane, entre l'anté- et la posthypophyse. Le méningiome est en général supra- ou latérosellaire et refoule ou écrase l'hypophyse saine. Cette lésion se rehausse intensément et s'accompagne d'une prise de contraste de la dure-mère adjacente.