JFR 2010 - 4308 - Nouveautés en imagerie ostéo-articulaire, 1e partie

Mis à jour le 27/06/2011 par SFR
Innovations techniques en échographie ostéo-articulaire
C CYTEVAL, M BARON, D HOA, Y THOUVENIN
Objectifs
Messages à retenir
Les nouvelles techniques échographiques visent à améliorer la résolution spatiale et en contraste. Leur but est également d'apporter des informations tissulaires et morphologiques jusqu'alors inexploitables (4D, élastographie, reconnaissance tissulaire). L'imagerie de contraste dynamique est maintenant réalisable dans les parties molles superficielles.
Résumé
Les nouveautés technologiques en échographie ostéo-articulaire s'articulent autour de deux grands axes : « Le mieux voir et le voir plus ». Dans le « mieux voir », les éléments intervenants sont : les sondes (émettrices et réceptrices du signal) dont les fréquences sont de plus en plus élevées (18 MHz) ; l'architecture et la puissance informatique des échographes ; le développement de nouveaux modes d'imagerie d'analyse tissulaire afin d'améliorer la résolution spatiale et de contraste. Dans le « voir plus », on retrouve : l'apparition des technologies 3D et 4D permettant de visualiser les organes en volume ; l'imagerie de contraste répondant au besoin de développer une imagerie fonctionnelle ; l'élastographie appliquée aux lésions musculaires tumorales (approche de caractérisation tissulaire et traumatiques (pour en suivre l'évolution) ; et enfin les logiciels de détection tissulaire (micro-calcifications). De nouveaux logiciels de fusion d'images avec les autres modalités en coupe sont en cours de développement pour potentialiser l'apport des différentes techniques.