JFR'2010 - 4347 - Hanche du sujet d'âge moyen, 2e partie

Mis à jour le 08/08/2011 par SFR
Affections de la tête fémorale
B Vande Berg, F LECOUVET, P OMOUMI, J MALGHEM
Objectifs
Rappeler le cadre des pathologies de la hanche du sujet d'âge moyen et leurs histoires naturelles. Indiquer la place de la radiologie conventionnelle dans la statégie d'imagerie de la hanche. Revoir la séméiologie de base des affections de la moelle osseuse épiphysaire. Rappeler les forces et faiblesses de l'IRM.
Messages à retenir
La nécrose épiphysaire est une affection fréquente de la tête fémorale. La nécrose épiphysaire de la hanche peut présenter des aspects IRM variables en rapport avec des mécanismes physiopathologiques différents (forme systémique versus forme isolée). La détection de la fracture de la lame osseuse sous-chondrale, élément clé dans la stadification de cette affection, reste délicate en IRM. Le diagnostic différentiel est limité dans la forme systémique mais est complexe dans la forme isolée. Il doit prendre en considération l'algodystrophie, les fractures de contraintes et l'arthrose.
Résumé
De nombreuses affections peuvent se développer dans le tête fémorale du sujet d'âge moyen. Certaines comme l'ostéoporose transitoire de la hanche, la fracture spontanée de la tête fémorale ou encore une contusion post-traumatique ont un pronostic généralement satisfaisant. A l'inverse, d'autres comme la nécrose de la tête fémorale ou certaines formes d'arthrose ont un pronostic nettement plus péjoratif. Enfin, dans certaines situations, il est difficile voire impossible de donner un diagnostic précis et d'en prévoir le devenir spontané. Cette présentation a pour but de définir la séméiologie IRM de ces affections tout en insistant sur les aspects radiologiques correspondants. Un cheminement diagnostique est proposé et discuté.