JFR 2011 - 5108 - Algodystrophies (syndromes douloureux régionaux complexes) 2e partie

Mis à jour le 23/05/2012 par SFR
Imagerie des formes régionales
A FEYDY
Objectifs
Connaître les spécificités régionales des algoneurodystrophies. Connaître la sémiologie de l'imagerie des algoneurodystrophies régionales. Savoir évoquer les diagnostics différentiels des algoneurodystrophies régionales.
Messages à retenir
Certaines localisations comme la hanche, le membre inférieur, le membre supérieur avec le syndrome épaule main sont très caractéristiques. L'exploration en imagerie doit être adaptée, avec des champs de vue assez larges en IRM.
Résumé
La topographie de l'atteinte est un élément important de l'évolution avec un pronostic généralement plus grave dans les atteintes de la main et du pied. De nombreux diagnostics différentiels doivent être envisagés. Certains seront vite reconnus dans l'évolution comme une arthrite rhumatismale ou infectieuse, une ostéo-nécrose, une chondrolyse rapide au début, une fracture de fatigue. D'autres sont plus difficiles à distinguer tels un descellement ou un septis sur prothèse et enfin différents tableaux proches d'une conversion hystérique dont ce qui a pu être appelé « algodystonie » et le syndrome de Secretan proche des pathomimies. Certains troubles loco-régionaux frontières ayant reçu différentes appellations telle la causalgie, la névrite ascendante, la main physiopathique, ont pour caractéristique de comporter des douleurs neuropathiques, de succéder souvent à un traumatisme de tronc nerveux, d'intéresser un seul métamère ou un territoire tronculaire. Elles sont regroupées, à juste titre, dans les syndromes douloureux régionaux complexes de type 2.