JFR 2012 - 2108 – Algodystrophie, ostéoporose transitoire et syndrome d'œdème médullaire 3e partie

Mis à jour le 05/06/2013 par SFR
Œdème médullaire : valeur pronostique en fonction de l'étiologie
Orateur : Lecocq Sophie
Objectifs
Messages à retenir
L'œdème médullaire est le facteur de plus mauvais pronostic dans la polyarthrite rhumatoïde.
C'est un facteur de mauvais pronostic dans l'arthrose.
Il signe l'activité inflammatoire dans la spondylarthrite ankylosante.
Résumé
Dans les maladies inflammatoires, l'œdème médullaire correspond en fait à une ostéite qui témoigne de l'activité de la maladie. Il représente dans la polyarthrite rhumatoïde, l'élément le plus prédictif de la survenue d'érosions osseuses. Dans l'arthrose, il correspond non seulement à un signe de sévérité mais à un signe annonçant une aggravation des dégradations structurales.