JFR 2012 - 1340 - Imagerie de l'épaule 1e partie

Mis à jour le 26/06/2013 par SFR
Epaules : Imagerie des tendons de la coiffe des rotateurs
Orateur : Nicolas Sans
Objectifs
Connaître le bilan radiologique standard à effectuer dans le cadre de la pathologie de la coiffe des rotateurs.
Connaître les indications respectives de l’échographie de l’arthroscanner, de l’IRM et de l'arthro-IRM.
Connaître la sémiologie en imagerie des différentes lésions anatomiques radiologiques dans le cadre de la pathologie de la coiffe des rotateurs : ruptures transfixiantes, ruptures non transfixiantes, lésion intra-tendineuses etc…
Messages à retenir
L’exploration de la pathologie de la coiffe des rotateurs nécessite toujours la réalisation d’un bilan radiographique initial.
L'échographie de l’épaule permet le démembrement de la plupart des lésions de la coiffe.
L’IRM permet le bilan exhaustif des lésions de la coiffe des rotateurs mais doit être prescrite qu’à l'issue d'une échographie correctement réalisée mais non contributive.
L'arthro-scanner reste à ce jour l'examen le plus prescrit avant la prise une charge chirurgicale.
Il est important de connaître la classification des lésions de la coiffe des rotateurs et son implication thérapeutique.
Résumé
La coiffe des rotateurs est le premier stabilisateur dynamique de l’épaule. Les atteintes des tendons de la coiffe peuvent aller de la tendinopathie simple à la rupture complète, en passant par la fissuration partielle et la perforation. La rupture complète peut s’observer d’emblée après un traumatisme, mais généralement complique brutalement une histoire d’épaule douloureuse chronique chez un patient présentant des lésions partielles. Si la réalisation de radiographies standard reste indispensable, le diagnostic précis et pertinent sera apporté par des techniques de visualisation directe de la coiffe, en premier lieu l’échographie mais parfois aussi à visée pré-thérapeutique par l’IRM, l’arthroscanner ou l’arthro-IRM