JFR 2012 - 4108 - Les sarcomes superficiels 2e partie

Mis à jour le 04/03/2014 par SFR
Les tumeurs conjonctives superficielles : aspects anatomo-pathologiques
Orateur : Larousserie Frédérique
Objectifs
Messages à retenir
Les tumeurs conjonctives superficielles sont le plus souvent bénignes.
Les tumeurs de plus de 5 cm ou les lésions mal limitées de l’extrémité chez l’adulte doivent faire l’objet d’une attention particulière et ne pas être enlevées de façon non carcinologique sans examen complémentaire préalable (imagerie, biopsie).
Résumé
Sur le plan microscopique, les aspects des tumeurs conjonctives superficielles sont souvent différents. Certaines entités peuvent néanmoins être confondues. Dans ce cours, seront abordés les diagnostics différentiels des tumeurs adipeuses (lipomes, angiolipome, liposarcomes), des tumeurs musculaires (léiomyome, léiomysarcome, angioléiomyome), des tumeurs myxoïdes (myxome, kyste mucoïde dégénératif, myxofibrosarcome, sarcome fibro-myxoïde de bas grade d’Evans). Le sarcome épithélioïde dans sa forme distale, très trompeur, peut être confondu avec un granulome annulaire, pathologie bénigne. Une attention particulière sera portée sur l’aspect des limites en microscopie et en macroscopie et discuté en parallèle des aspects en imagerie.