JFR 2013 - Les ostéosynthèses percutanées : de nouvelles perspectives en radiologie interventionnelle 1e partie

Mis à jour le 26/05/2014 par SFR

Ostéosynthèses percutanées : du rachis dégénératif à la lyse isthmique du sportif

Orateur : Nicolas Amoretti


Messages à retenir
La fixation postérieure du rachis lombo-sacré peut être réalisée en radiologie interventionnelle par un vissage transfacétaire.
Double guidage tomodensitométrique et scopique.
Anesthésie locale.
Indication : fixation primaire ou en complément d'une procédure de fusion inter-somatique.
Extension possible de cette technique percutanée aux lyses isthmiques.

Résumé
La fixation postérieure du rachis lombo-sacré est une méthode chirurgicale très souvent indiquée que ce soit en tant que fixation primaire ou en complément d’une autre procédure. L’instrumentation peut être effectuée avec un vissage pédiculaire ou transfacettaire. En dépit du développement de nouvelles techniques chirurgicales mini-invasives, elle pose cependant le problème de la dissection musculaire grevant le pronostic fonctionnel de ces patients. Elle n’est pas non plus dénuée de complications dont celles neurologiques consécutives à la malposition des vis. De récentes études en radiologique interventionnelle ont montré tout l’intérêt des techniques percutanées de fixation réalisées sous anesthésie locale et double guidage tomodensitométrique et scopique pour d’une part éviter toute dissection musculaire et d’autre part permettre un parfait placement des vis. Ces techniques de fixation peuvent être indiquées en fixation primaire, ou dans un deuxième temps suite à la pose d’une cage intersomatique pour augmenter le taux de fusion. La précision du guidage tomodensitométrique laisse le choix de la voie d’abord – translaminofacettaire ou transfacetopédiculaire - pour transfixier au mieux les articulations zygapophysaires. Ces techniques percutanées pourraient être élargies à d’autres indications telles que les spondylolisthésis consécutifs aux lyses isthmiques où l’on effectuerait alors un vissage des pars defects.