JFR 2013 - 5308 - Prise en charge de la douleur osseuse en oncologie 3e partie

Mis à jour le 12/06/2014 par SFR

Intérêt  des techniques d’infiltrations  et de neurolyses.

Orateur : Charlotte Kalenderian 


Messages à retenir
Connaître l’arsenal antidouleur développé grâce aux moyens de guidage radiologique leur technique, les indications, les contre-indications, les résultats, les complications.

Résumé
L’algologie interventionnelle regroupe des techniques efficaces mais d’indication rare et précise. Nécessité de connaître l’anatomie des territoires à bloquer. Ces techniques palliatives  interviennent à un stade avancé de la maladie métastatique. Ces gestes nécessitent un apprentissage et une prise en charge structurée et un suivi. Complications rares si technique rigoureuse et respect des bonnes indications. Les neurolyses peuvent être réalisées soit par injection de produits neurolytiques (alcool ou phénol) mais de plus en plus par radiofréquence ou cryothérapie. La cryothérapie technique peu douloureuse permet un traitement sous anesthésie locale pour des patients fragiles à un stade avancé de la maladie. Ces gestes simples et efficaces permettent de diminuer la dose de morphiniques et par conséquence d’améliorer la qualité de survie des patients.