JFR 2013 - 4308 - Ostéo-articulaire diagnostique et interventionnel - Instabilité gléno-humérale : de l'anatomie aux aspects post-opératoires 2e partie

Mis à jour le 13/11/2014 par SFR

Imagerie pré-opératoire de l'instabilité gléno-humérale

Orateur : Maud Larribe 

Messages à retenir
Connaître les lésions osseuses, cartilagineuses, labrales et capsulo-ligamentaires de l'instabilité gléno-humérale.
Savoir rechercher les lésions associées pouvant modifier la stratégie thérapeutique.
Connaître les points-clés du bilan pré-opératoire.

Résumé
Le bilan pré-opératoire de l'instabilité gléno-humérale repose sur l'arthroscanner et l'arthroIRM. L'instabilité gléno-humérale antérieure est la forme la plus fréquente. Les lésions osseuses, labrales et capsulo-ligamentaires sont fréquentes. Des lésions associées des tendons de la coiffe des rotateurs sont à rechercher systématiquement, avec une prévalence importante après 40 ans. Les deux points-clés susceptibles de modifier la technique chirurgicale sont : la fracture de la glène et son volume, l'avulsion humérale du ligament gléno-huméral inférieur.