JFR 2010 - 2119 - Thermo-ablations tumorales par radiofréquence, 3e partie

Mis à jour le 29/06/2011 par SFR
Thermo-ablation tumorale percutanée extra-hépatique par radiofréquence
T DE BAERE, G BAUDIN, P BRUNNER, S NOVELLAS, P CHEVALLIER
Objectifs
Messages à retenir
Le traitement percutané de tumeurs malignes, primitives ou secondaires, pulmonaires, rénales ou osseuses peut être proposé en première intention pour certains patients non chirurgicaux. Les résultats des patients traités en intention curative sont similaires à ceux obtenus après tumorectomie chirurgicale. Le traitement des tumeurs pulmonaires possède la particularité de se compliquer d'un pneumothorax dans plus de la moitié des cas, ce pneumothorax ne nécessitant que rarement un drainage prolongé. Le traitement percutané par radiofréquence des tumeurs extra-hépatiques nécessite en règle un guidage scanographique.
Résumé
Les thermo-ablations extra-hépatiques par radiofréquence concernent essentiellement les tumeurs rénales et pulmonaires dans une optique curative pour des patients non candidats à une résection chirurgicale. A l'instar du foie, les résultats sont cependant similaires à ceux obtenus par tumorectomie chirurgicale avec des temps d'hospitalisation plus courts et des complications beaucoup moins fréquentes. On doit prévenir les brûlures iatrogènes du système collecteur urinaire et du tube digestif adjacent en cas de traitement rénal et même si un pneumothorax est fréquemment observé après traitement pulmonaire, il ne nécessite que rarement un drainage prolongé. Le traitement par radiofréquence de tumeurs malignes osseuses ou des parties molles s'envisage en règle dans une optique palliative, souvent antalgique en association éventuelle à une cimentoplastie.