JFR 2010 - 3348 - Traitement de la douleur, 2e partie

Mis à jour le 29/06/2011 par SFR
Traitement de la douleur osseuse en oncologie par les techniques percutanées
A GANGI, X BUY, J GARNON
Objectifs
Connaître les indications de la cimentoplastie. Connaître les indications des techniques d'ablation percutanée. Savoir quand associer les différentes techniques. Connaître les avantages et inconvénients de chaque technique.
Messages à retenir
La douleur osseuse est la principale cause de douleurs chez les patients atteints d'un cancer. La radiologie interventionnelle peut agir de manière efficace sur des douleurs focalisées. La cimentoplastie a un effet antalgique et de consolidation. Les techniques d'ablation percutanée peuvent être utilisées à but curatif ou palliatif selon les cas.
Résumé
La cimentoplastie permet de traiter les douleurs liées à des lésions ostéolytiques situées en zones portantes soumises à des forces de compression. Les lésions tumorales rachidiennes constituent la principale indication de cimentoplastie. Les techniques d'ablation percutanée permettent de traiter la douleur liée à des lésions osseuses situées en zones non portantes. La cimentoplastie n'a pas d'effet d'ablation tumorale ; les indications sont donc palliatives. La cimentoplastie n'est pas indiquée pour traiter des lésions situées en zones osseuses portantes soumises à d'autres forces que la compression (diaphyse des os longs par exemple). Les techniques d'ablation percutanée n'ont pas d'action de consolidation et au contraire fragilisent l' os. La cimentoplastie doit être associée à une technique d'ablation percutanée lorsqu'il existe un risque de fracture par compression.