JFR 2012 - 2319 - Les nouvelles techniques de guidage en imagerie d'intervention 2e partie

Mis à jour le 19/09/2013 par SFR
Echographie de guidage en radiologie thérapeutique oncologique : les nouveautés
Orateur : Hakime Antoine
Objectifs
Messages à retenir
La fusion échographie/imagerie en coupes en pathologie abdominale se heurte à l’erreur liée à la respiration.
Il existe différentes possibilités pour l’optimisation de la synchronisation des images.
Le système de navigation électromagnétique est simple à utiliser et d’une grande précision.
Les apports et indications de ces logiciels augmentent en pathologie abdominale.
Résumé
Par ses multiples avantages, l’échographie reste la modalité de guidage la plus adaptée pour la radiologie interventionnelle : absence d’irradiation, contrôle en temps réel de la position de l’aiguille, angles d’approches variés et complexes, disponibilité et coût de la procédure. Pour pallier à la possible mauvaise visibilité de l’aiguille et de la lésion, de nouvelles techniques ont été développées pour améliorer la précision du repérage. La fusion échographie/imagerie en coupes (Scanner/irm/PET) a été améliorée et optimisée pour minimiser le décalage d’images et l’erreur liée à la respiration. La « navigation électromagnétique » permet déjà de repérer de façon très précise l’extrémité de l’aiguille et de prédire sa trajectoire. Les nouvelles générations d’échographe en permettant d’utiliser simultanément, de façon simple et rapide, tous ces logiciels, sont devenues une aide courante et très précieuse au guidage sous échographe diminuant la charge de travail importante des appareils de scanner.