Jfr 2012 - 2319 - Les nouvelles techniques de guidage en imagerie d'intervention 3e partie

Mis à jour le 19/09/2013 par SFR
Ponction percutanée guidée par un détecteur plan
Orateur : Deschamps Frédéric
Objectifs
Messages à retenir
De nombreuses procédures percutanées, sur différents organes, peuvent à présent être réalisées en salle d’angiographie avec un détecteur plan.
La réalisation d’une acquisition 3D en début de procédure permet de définir une trajectoire « idéale » de ponction.
La ponction est réalisée sous contrôle scopique et guidée par cette trajectoire « idéale ».
La précision ballistique est excellente moyennant un système de contrôle et de compensation du bouger patient.
Résumé
Les procédures percutanées (biospies, drainages, techniques ablatives) peuvent être réalisées en salle d’angiographie avec un détecteur plan. La réalisation d’une acquisition 3D en début de procédure permet de définir une trajectoire « idéale » de ponction dans les 3 plans de l’espace. Cette trajectoire va ensuite guider le positionnement de l’aiguille en étant superposée à l’image scopique et en s’adaptant en temps réel à toutes les modifications de positionnement de la table ou de l’arceau. La précision de ce type de ponction a été validée expérimentalement sur fantôme (erreur moyenne =1.8 mm entre la pointe de l’aiguille et le point cible) mais également pour des biospies osseuses sous anesthésie locale (erreur moyenne =1.7 mm). Des études récentes ont démontré que la sensibilité diagnostique des biopsies de tumeurs pulmonaires avec un détecteur plan était de l’ordre de 95%. Par rapport au guidage scanographique, le détecteur plan présente de nombreux avantages. Il permet de réaliser des trajectoires obliques dans les différents plans de l’espace, d’offrir un meilleur accès au patient, d’être plus facilement disponible et de diminuer l’irradiation du patient.