JFR 2013 - 1303 - Anomalies vasculaires : tout ce que le radiologue doit savoir 1e partie

Mis à jour le 26/03/2014 par SFR
Classification des anomalies vasculaires : aspects cliniques, imagerie et pièges diagnostiques
Orateur : Annouk Bisdorff-Bresson

Messages à retenir
Anomalies vasculaires : il faut savoir différencier les tumeurs vasculaires des malformations vasculaires.
La classification des malformations vasculaires repose sur le type de vaisseau impliqué et le débit de la malformation.
Il s’agit de lésions congénitales et bénignes.
S’il existe une atypie dans la triade histoire de la maladie-clinique-imagerie ne pas hésiter à faire une biopsie afin d’éliminer une tumeur maligne.
Résumé
En 1996, l’International Society for the Study of Vascular Anomalies(ISSVA) a proposé une classification reposant sur les considérations cliniques, radiologiques, biologiques et histologiques des anomalies vasculaires. Il s’agit de lésions congénitales et bénignes. Parmi les anomalies vasculaires, on distingue les tumeurs vasculaires qui sont constituées de cellules endothéliales et des vaisseaux avec un flux rapide dont la plus connue est l’hémangiome infantile. Les malformations vasculaires (constitués de vaisseaux malformatifs) sont soit à flux lent (malformation veineuses, lymphatiques, capillaires) ou à flux rapide (malformations ou fistules artérioveineuses). Des progrès importants ont été réalisés récemment au niveau des marqueurs biologiques et génétiques de ces malformations qui permettent de définir de nouvelles entités au sein de la classification. Afin de poser le diagnostic, il est important d’avoir l’histoire exacte de la maladie, le moment d’apparition et d’éventuels facteurs déclenchant. En cas de doute diagnostique, l’échographie et l’IRM permettent de préciser le diagnostic. Si toutefois une atypie existe dans l’histoire de la maladie, l’examen clinique ou à l’imagerie, il ne faut pas hésiter à prendre l’avis d’une équipe spécialisée multidisciplinaire et éventuellement faire une biopsie afin d’éliminer une tumeur à potentiel malin.