JFR 2013 - 3112 - Urgences abdominales : les femmes, les vieux et les enfants d'abord ... 3e partie

Mis à jour le 29/04/2014 par SFR

Urgences abdominales : les enfants d'abord ...

Orateur : Kathia Chaumoitre


Messages à retenir
L’échographie est l’examen clé en urgence abdominale chez l’enfant.
L’approche diagnostique doit prendre en compte l’âge de l’enfant (nourrisson, jeune enfant, adolescent), les signes associés (fièvre, vomissements, troubles du transit, état hémodynamique).
Chez le nourrisson, le diagnostic à ne pas rater est le volvulus du grêle (vomissements bilieux, état de choc), urgence thérapeutique absolue.
L’invagination intestinale touche principalement la tranche d’âge 6 mois - 2 ans et son diagnostic en échographie est à la portée de tous.
L’appendicite touche principalement l’enfant de plus de 5 ans. L’échographie infirme le diagnostic clinique dans un tiers des cas et précise l’atteinte dans un tiers des cas. Les formes du nourrisson sont rares et de diagnostic souvent tardif.

 

Résumé
Les urgences abdominales chez l’enfant sont fréquentes et très variées. L’échographie est l’examen clé. L’intérêt de l’ASP est très limité. Le scanner est parfois utile chez le grand enfant en surpoids. Les diagnostics à rechercher varient selon les tranches d’âge : nourrisson vomisseur (sténose du pylore, volvulus du grêle), douleurs abdominales chez le nourrisson (invagination intestinale, hernies étranglées, douleurs médicales) et chez l’enfant (invagination intestinale, appendicite, douleurs médicales). Il faut connaitre les pièges et diagnostics différentiels (appendicite du nourrisson, pathologie du diverticule de Meckel, torsion d’annexes en période péripubertaire, maladies inflammatoires digestives). Le volvulus du grêle est une urgence chirurgicale. Son diagnostic peut se faire en  visualisant le tour de spire des vaisseaux mésentériques en échographie. L’invagination intestinale iléo-caecale est un diagnostic échographique facile. Il faut connaitre et rechercher  les critères de gravité avant la tentative de désinvagination. L’appendicite est  un diagnostic échographique plus facile chez l’enfant que chez l’adulte. Il faut être capable de préciser la topographie de l’appendice, la présence d’un stercolithe, d’un abcès ou d’une perforation. L’échographie doit également éliminer le diagnostic d’appendicite en visualisant l’appendice normal dans sa totalité.  L’échographie fait partie du diagnostic au même titre que la clinique et la biologie.