Tous nos sites et sites référencés

Imagerie Médicale, Enjeux Et Innovations en 2011

L’imagerie médicale n’a jamais été aussi structurante du parcours de soins des patients, et le radiologue présent et indispensable à chacune de ses étapes :
• Au moment du dépistage,
• Pour poser un diagnostic,
• Mettre en place le traitement le mieux adapté,
• Juger de son efficacité et orienter les choix thérapeutiques à venir,
• Traiter enfin, avec le développement constant de la radiologie interventionnelle. 

Les plus hautes institutions du pays, parmi lesquelles la Cour des Comptes, les Plans de Santé Publique mis en oeuvre (cancer, AVC, Alzheimer), appellent de leurs voeux la mise en place de véritables moyens de partage et d’échange des informations d’imagerie médicale au nom de la qualité, de l’égalité d’accès aux soins et de la maîtrise des dépenses (examens redondants et inutiles évités).

Pourtant le retard persiste et place la France au 28ème rang sur 30, ex-æquo avec Chypre, en termes de systèmes de communication et d’archivage des images médicales, selon l’étude récente réalisée à la demande de la Commission Européenne sur l’e-santé : (http://ec.europa.eu/information_society/newsroom/cf/item-detail-dae.cfm?item_id=6952).

Cette étude menée par le cabinet de conseil Deloitte et IPSOS Belgique, montre que la moyenne d’équipement des 30 pays examinés est de 61 % contre à peine 25 % des hôpitaux pourvus de PACS en France, génération de systèmes de partage, d’échange, de stockage et d’archivage d’images antérieure aux SISIM dont il est question dans le dossier joint.

Certains pays comme le Danemark, la Suède, la Norvège, atteignent, selon cette étude, un score de 100 % d’équipement. Les Pays-Bas, la Belgique et le Royaume-Uni affichent des scores compris entre 95 et 97 %.

Lire la suite...