Tous nos sites et sites référencés

Facteurs de risques de « lésions manquées » lors du bilan TDM d'un patient multi traumatisé

Mis à jour le 19/04/2019 par SFR

  

Marie-Faruch Bilfeld, Fédération d'Imagerie des Urgences (FIU)

 

 

L’intérêt d’une deuxième lecture pour les TDM de patients multi traumatisés a été analysé dans un article récent paru dans Radiology [1]. Les examens TDM de 2354 patients (acquisition sans injection de produit de contraste sur le rachis cervical et crâne et avec produit de contraste sur le thorax, l’abdomen et pelvis au temps artériel et l’abdomen et le pelvis au temps portal) réalisés dans 26 hôpitaux entre février 2011 et septembre 2016 ont été analysés dans un centre de télé radiologie par le radiologue de permanence, puis relus de manière systématique par un autre radiologue entre 12 et 48 heures après la première lecture.
Les auteurs avaient pour objectif de décrire les lésions manquées sur la première lecture mais également de déterminer les facteurs de risques cliniques et radiologiques de lésions manquées.
Au final, 304 (12,9 %) patients avaient des lésions manquées dont 59 (19,4 %) avaient un impact sur la prise en charge clinique. Trois facteurs de risques de lésion manquée ont été identifiés : la présence de lésions dans plus de 2 régions anatomiques (crâne, face, thorax, abdomen, squelette appendiculaire, autres os, parties molles), l’âge supérieur à 30 ans et une présentation clinique initiale grave (score initial de sévérité clinique égal à 1) [2]. Ni l’expérience du radiologue, ni l’horaire de réalisation du scanner ni la charge de travail n’avaient d’impact sur le taux de lésions manquées. Ainsi les auteurs recommandent de sélectionner les patients multi traumatisés devant bénéficier d’une 2ème lecture en utilisant ces 3 facteurs de risque afin de diminuer le taux de lésions manquées. Le délai optimal dans lequel cette seconde lecture doit avoir lieu n’est pas établi mais il est souhaitable qu’elle soit faite le plus rapidement possible après l’examen initial.

 

 

Référence :

1. Banaste N et al. Whole-body CT in patients with multiple traumas: factors leading to missed injury. Radiology 2018;289:374–383.

2. Kienlen J et al. Management of multiple trauma in the emergency room. J Chir (Paris) 1999;136(5):240–251.