Tous nos sites et sites référencés

Imagerie des lyses isthmiques : l’IRM 3 Teslas est équivalente au scanner

Mis à jour le 01/06/2017 par SFR

 

Jean-François Budzik, Société d'Imagerie Musculo-Squelettique (SIMS)

… pour peu que l’on réalise le protocole adapté, il va sans dire. Dans cette étude australienne, les auteurs ont évalué à 100 % la précision diagnostique des séquences 3D T1 VIBE dans l’identification des lyses isthmiques vertébrales complètes et 95.7 %, pour les lyses incomplètes (45 lyses dont 14 complètes chez 24 patients). Les caractéristiques de la séquence précisées dans l’étude sont : acquisition en pondération T1, en mode 3D, avec utilisation d’une technique d’écho de gradient ultra-rapide et destruction de l’aimantation transversale résiduelle. Elle est réalisée dans le plan sagittal, avec suppression du signal de la graisse. Le TR est de 7 ms, le TE à 2,45 ms, l’épaisseur de coupe à 2 mm et le champ du vue à 20 cm. Les auteurs se sont par ailleurs aidés de séquence STIR pour identifier l’œdème des berges de la lyse s’il était présent.
Si la limite essentielle de cette étude est son caractère rétrospectif incluant spécifiquement des patients ayant au moins une lyse isthmique connue, l’inclusion d’une telle séquence dans un protocole IRM semble pertinente dans les cas ad hoc.

Références :

1. Ang EC et al. Diagnostic accuracy of 3-T magnetic resonance imaging with 3D T1 VIBE versus computer tomography in pars stress fracture of the lumbar spine. Skeletal Radiol. 2016 Nov;45(11):1533-40.